image

Gastronomie en Israël

Par Chloé Chouraqui

De quelle gastronomie Israël est-il le pays ? Couscous, Gefilte fish ou bien Houmous ?

La cuisine des premiers habitants – de la Palestine mandataire à l’état d’Israël 

Israël, pays fondé par ces valeureux pionniers sionistes venus d’Europe de l’Est est-il pour autant le pays du Gefilte fish ? Spoiler Alert : Non. 

De la cuisine ashkénaze à la cuisine locale

Si les premiers à avoir immigré en Palestine mandataire avant la création de l’état d’Israël sont arrivés vers 1880 de Russie, de Pologne, d’Allemagne (…) la gastronomie israélienne est quant à elle beaucoup plus marquée par l’influence moyen-orientale et méditerranéenne que Yiddish, au grand dam des amateurs de pied de veau en gelé (je vous assure cela existe). 

La cuisine familiale ashkénaze est vite laissée de côté pour une raison simple, les produits nécessaires pour cette gastronomie sont difficiles à acquérir dans cette région du monde. Ainsi, rapidement les premiers arrivants utilisèrent olives, aubergines, pois chiches, courgettes et autres épices et aromates locales. 

Le premier livre de cuisine publié en 1930 par l’Organisation Internationale des Femmes Sionistes poussent les habitants à utiliser ces produits locaux. 

Si la cuisine de tradition Yiddish actuellement en train de disparaitre du paysage culinaire israélien, il existe un plat qui sans conteste est l’un des immanquables lors d’un voyage en Israël : Le Schnitzel ! Cette escalope pannée d’origine viennoise est à gouter absolument. 

De l’adaptation à la cuisine locale au succès d’une nouvelle cuisine

La viande étant difficile à trouver en temps de guerre, et particulièrement la viande casher, les légumes du soleil sont devenus rapidement la base de l’alimentation des habitants de la Palestine sous mandat britannique. 

Le nouvel aliment qui devient à ce moment de l’histoire un élément basique des assiettes est la pâte de sésame dite tahini ou Trina

C’est à partir de cette pâte de sésame que sont composés beaucoup de mets que nous consommons toujours aujourd’hui. Accompagnée de pois chiches se compose le mythique Houmous. La Trina permet aussi la confection de confiserie, la préférée des enfants israéliens est sans aucun doute la Halva.

Par ailleurs, la Trina accompagne très souvent le Falafel, sandwich composé de boulettes de pois chiches, de salade israélienne (tomate, concombre, oignons émincés), de Houmous, de chou (rouge et blanc) le tout dans un pain Pita

Même sans connaître le pays, lorsque l’on parle d’Israël et de sa cuisine l’universalisme du duo Pita Houmous est absolument incontournable.

ournable.

A suivre… 

Que votre voyage Taglit avec Amazing Israël soit Gourmand ou Classique vous allez de toutes façons adorer découvrir ce pays de lait, de miel et de Houmous !

Chloé Chouraqui

Partage sur tes réseaux !